Commémoration

Dimanche 19 mars, une cérémonie se tenait dans le cadre de la Journée Nationale du souvenir et du recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires pendant la Guerre d’Algérie et des combats au Maroc et en Tunisie.

Le 19 mars 1962 à midi entrait en vigueur, en application des accords d’Evian signés la veille, un cessez-le-feu sur tout le territoire algérien, première étape du processus politique qui allait aboutir, le 5 juillet suivant, à l’indépendance du pays.

55 ans après la fin des affrontements, qui auront duré 10 ans, il s’agit, à travers cette cérémonie solennelle, de ne jamais oublier l’injustifiable et les douleurs vécues par les deux camps.