25 MAI – Journée internationale des enfants disparus

Chaque année, le CFPE-Enfants Disparus, les associations de parents d’enfants victimes et l’ensemble des personnes concernées par la cause des enfants disparus célèbrent le 25 mai, Journée internationale des enfants disparus.

C’est l’occasion de se rappeler que année après année, environ 50 000 enfants disparaissent en France pour une journée ou beaucoup plus longtemps et que certains ne seront jamais retrouvés…

Capture d’écran 2016-05-25 à 13.40.16

Pourquoi cette date ?

C’est un 25 mai, en 1979, qu’Etan Patz, âgé de six ans, a été enlevé à New York. Cette disparition a alors fortement marqué l’opinion publique. C’est à cette occasion que les photos d’un enfant disparu ont pour la première fois été imprimées sur les bouteilles de lait aux Etats-Unis.

Des associations ont commencé à célébrer cette date au cours des années suivantes,  mais ce n’est qu’en 1983 que Ronald Reagan, Président des États-Unis a déclaré le 25 mai « Jour des enfants disparus ». Ce jour, commémoré au Canada depuis 1986, a depuis lors une dimension internationale.

Lors de l’Assemblée Générale de Missing Children Europe du 26 Avril 2002, il a été décidé que cette journée serait promue par les associations membres et commémorée chaque année dans le plus grand nombre possible de pays européens.

A quoi sert cette journée ?

Se souvenir

Le but principal de la Journée internationale des enfants disparus est de se remémorer les noms et les visages des enfants qui ont été portés disparus et de diffuser un message de solidarité à l’échelle internationale pour les parents qui ne savent pas où leur enfant est ou ce qu’il ou elle est devenu(e). Il est important de souligner que, parmi ces parents, nombreux sont ceux qui ont perdu la trace d’un enfant fugueur ou qui sont victimes d’aliénation parentale.

Prévenir

Le but de la Journée internationale des enfants disparus est également de promouvoir une réflexion sur les stratégies de prévention ou de recherche des enfants à mettre en œuvre en étroite collaboration avec les autorités en charge de l’éducation et de la politique sociale, de la justice et de la police.

Mobiliser

Chaque 25 mai permet aux personnes sensibles à la cause des enfants disparus et de leurs familles de se mobiliser pour mieux faire connaitre l’action des associations et leur apporter les moyens de leur action. Ainsi la période du 25 mai est-elle consacrée de façon récurrente à la communication autour du n° d’appel 116 000, numéro européen gratuit et disponible 24h/24 pour recevoir les appels de personnes concernées par une disparition d’enfant.

Pour vous mobiliser, rendez-vous à la page Agissons !

A l’occasion de la 13e Journée internationale des enfants disparus, toutes mes pensées et mon soutien vont aux familles. En ce jour de mobilisation mondiale, je tiens à rappeler qu’il est urgent de renforcer la coopération entre les états de l’Union européenne et à l’échelle internationale pour éradiquer ces drames.

Pour plus d’informations je vous invite à consulter les sites ci-dessous:

Contact Délégation Aux Victimes auprès du ministère de l’Intérieur:
– dv.cab.dggn@gendarmerie.interieur..gouv.fr

Liens utiles :
Police Nationale et la Gendarmerie nationale

116000 Enfants Disparus : http://www.116000enfantsdisparus.fr/

AVIS DE RECHERCHE : https://www.facebook.com/avisderecherche.fr

Aide aux Parents d’Enfants Victimes – 3, rue Edouard Branly 92130
Issy-les-Moulineaux – Tel: 01-46-48-35-94
http://www.apev.org