La liberté des Femmes n’a pas de prix

Mercredi 6 avril, l’Assemblée nationale a définitivement adopté la loi visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et accompagner les personnes prostituées, au terme d’un parcours parlementaire de plus de deux ans. C’est une avancée majeure pour le respect de la personne humaine et les droits des femmes. Cette loi affirme la position abolitionniste de la France en interdisant l’achat d’actes sexuels. Elle reconnaît le statut de victimes aux personnes prostituées qui ne seront plus considérées comme des délinquantes. La lutte contre les réseaux et la traite à des fins d’exploitation sexuelle prend un tour nouveau, grâce à une protection renforcée des personnes qui témoigneraient contre ces réseaux.

Nous aurons les moyens concrets d’agir sur le terrain, avec, par exemple, la création d’un parcours de sortie de la prostitution et d’un fond dédié. La révolution est en marche, pour une véritable évolution des représentations dans notre société !