Communiqué de presse de Françoise Dumas, William Dumas et Fabrice Verdier, députés du Gard sur « Le contrôle des ‪abattoirs‬, une nécessité pour garantir la protection animale »

 

Capture d’écran 2016-04-04 à 14.45.59

Retrouvez le communiqué de presse de Françoise DumasWilliam Dumas et Fabrice Verdier, députés du Gard sur « Le contrôle des abattoirs‬, une nécessité pour garantir la protection animale »

« Les députés Françoise Dumas, William Dumas et Fabrice Verdier sont heureux d’apprendre que le ministre Stéphane Le Foll a annoncé le renforcement de la réglementation en élargissant l’obligation européenne de mise en place d’un référent bien-être animal à l’ensemble des abattoirs de France, quelle que soit leur taille. 

Selon l’annonce qui a été faite, les référents, qui seront des salariés, disposeront d’une protection pouvant aller jusqu’à leur donner le statut de lanceur d’alerte, afin de faciliter la transmission d’informations sur des irrégularités. Le 5 avril prochain, le ministre précisera le dispositif et ses modalités de mise en œuvre.

Les députés gardois qui condamnaient en février dernier avec la plus grande fermeté les pratiques intolérables constatées au sein des abattoirs d’Alès et du Vigan (30), sont aujourd’hui heureux du renforcement de la réglementation annoncé par le Gouvernement. 

Ils précisent « Le maintien d’abattoirs de proximité est indispensable pour favoriser l’économie locale, les circuits courts et l’élevage local, mais cela doit impérativement se faire dans le respect des normes de bien-être animal. »

Pour rappel, Stéphane Le Foll a pris les mesures suivantes face à la vidéo montrant des actes intolérables de cruauté envers les animaux : 
• La suspension immédiate de l’activité de l’abattoir.
• Les Préfets feront réaliser dans un délai d’un mois, des inspections spécifiques sur la protection animale dans l’ensemble des abattoirs de boucherie du territoire national. 
• En cas de défaut avéré constaté à l’occasion de ces inspections, la suspension sans délai de l’agrément sera prononcée. 
• Sur la base de ces inspections, le ministre prendra les mesures qui s’imposent pour renforcer la responsabilité des opérateurs, en particulier sur la surveillance des postes d’abattage ».