« Ni ici, ni ailleurs. Ni aujourd’hui, ni demain » : la résistance gardoise s’organise à Barjac contre le gaz de schiste :

images

Dimanche 28 février après-midi à Barjac, les défenseurs de l’environnement se mobilisent à nouveau pour dire non à toute tentative d’exploration et d’exploitation des hydrocarbures non conventionnels sur le sol français.

En cause : la décision du mois de janvier du Tribunal Administratif de Cergy Pontoise d’annuler l’abrogation d’un permis de recherches de gaz de schiste de Total, dans la région de Montélimar.

C’est ce permis qui avait suscité la première manifestation nationale il y a cinq ans, à Villeneuve-de-Berg, en Ardèche. Le Tribunal s’est appuyé sur le flou juridique de  la Loi Jacob, interdisant le recours à la fracturation hydraulique. Voté par la droite en 2011, ce texte comporte de nombreuses imprécisions.

Les grands groupes industriels n’ont eu qu’à s’engouffrer dans la brèche. Depuis rien n’a été fait. L’exploration ou l’exploitation d’hydrocarbures de schiste n’est toujours pas formellement interdite.

La mobilisation citoyenne n’a, en revanche, pas faibli.

Grâce aux mouvements citoyens, la France n’a pas encore cédé à l’engouement mondial pour une prétendue indépendance énergétique.

A quel prix ?

Des dégâts environnementaux et climatiques conséquents, le risque de contamination des sols et eaux souterraines, l’utilisation de produits chimiques et d’immenses quantités d’eau ont déjà pointés du doigt par la Commission européenne. Sans compter que les risques encourus pour la santé  des personnes ne sont pas encore connus.

Ce dimanche 28 février, à Barjac, des personnes de tout horizon se réuniront une nouvelle fois pour dire définitivement non au pétrole et gaz de schiste autour du slogan : « Ni ici, ni ailleurs. Ni aujourd’hui, ni demain. »

La représentation nationale doit s’associer à cette démarche pour débattre au plus vite de la réforme du Code minier.

Sabine Buis a déposé une proposition de loi afin d’inscrire dans le code minier l’interdiction de toute exploration et exploitation d’hydrocarbures liquides ou gazeux, quelle que soit la technique d’extraction utilisée.

Je suis l’une des premières cosignataires car la défense et la protection de l’environnement est primordiale pour notre société de demain.