Des mesures fortes pour permettre la mixité sociale et le respect du droit au logement.

images

Aujourd’hui, la Fondation Abbé Pierre a remis le 21ème rapport sur l’état du mal-logement en France.

Il fait état de 3,8 millions d’euros de personnes mal-logées.

Les représentants de la Fondation Abbé Pierre, ont été reçus par le Président de la République en présence de la Ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité et du délégué interministériel à la Mixité sociale dans l’Habitat.

Le Président de la République a rappelé les mesures fortes prises par le Gouvernement en matière de logement.

En effet, depuis 2012, la création de places d’hébergement est passé de 82 000 à 110 000.

En 2015 c’est :

– la production de logements sociaux a atteint 109 000, en progression de près de 3%, dont le quart est destiné aux ménages les plus modestes,

– la modification de la loi SRU a permis la préemption de 70 terrains a permis la construction de plus de 1000 logements locatifs sociaux à destination des plus fragiles,

– la cession de 70 terrains publics, pour construire plus de plus de 8000 logements sociaux et places d’hébergement, soit au total près de 10 000 logements supplémentaires.

D’ici 2017, 13 000 solutions alternatives aux nuitées hôtelières seront mises en place.

Le projet de loi relatif à l’égalité-citoyenneté permettrait d’imposer un objectif de logements attribués aux publics en situation de précarité dans des quartiers hors politique de la ville, ainsi que de renforcer les pouvoirs des préfets pour contraindre les maires récalcitrants à accueillir les plus modestes.

En outre, une garantie de loyers portant sur la totalité des loyers sera disponible dès le 1er février, pour les ménages et salariés en situation de précarité.

Enfin, le programme de rénovation énergétique pour les logements sociaux annoncé à l’occasion du bicentenaire de la Caisse des Dépôts, sera complété par une action pour développer la lutte contre la précarité énergétique dans le parc privé.

En tant que parlementaire, je voterai, toutes les mesures qui favoriseront la mixité sociale et le respect du droit au logement.