Mas de Mingue et Pissevin dans l’ANRU : promesse tenue !

 

François LAMY et Françoise DUMAS lors de leur visite du mas de Mingue en mars dernier.
François LAMY et Françoise DUMAS lors de leur visite du mas de Mingue en mars dernier.

Le 1er mars 2014, je m’étais engagée avec François LAMY, alors Ministre de la Ville, à ce que les quartiers de Pissevin et Mas de Mingue rejoignent les quartiers de Valdegour et Chemin Bas d’Avignon, dans le cadre du programme national de renouvellement urbain.

Patrick KANNER, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, a retenu ma demande, hier soir, lors du conseil d’administration de l’Agence nationale du renouvellement urbain (ANRU) qui vient d’arrêter la nouvelle liste des 200 quartiers ultra-prioritaires destinés à bénéficier, au total, des 4 milliards d’euros prévus par l’Etat pour la période 2014-2024.

Je suis particulièrement fière d’avoir contribué à cette décision du Gouvernement, car elle doit permettre d’améliorer concrètement le quotidien de nombreux Nîmois qui vivent dans des quartiers marqués par la paupérisation, l’insécurité et un cadre de vie dégradé.

En effet, il y avait urgence de rétablir l’égalité républicaine sur tous les territoires et d’améliorer les conditions de vie de tous les habitants.

Cette décision représente également une bouffée d’oxygène pour les entreprises locales du bâtiment, qui vont pouvoir se positionner dans le cadre des nombreux chantiers de construction et de réhabilitation qui vont s’ouvrir.

Le rôle des associations sera aussi décisif dans ce projet car la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 février 2014, inscrit pour la première fois le principe fondamental de co-construction de la politique de la ville avec les habitants.

Je me réjouis donc de voir ce dossier aboutir, afin d’articuler renouvellement urbain, cohésion sociale, développement économique et création d’emplois au service des Nîmois, et j’en appelle à la mobilisation de Nîmes Métropole, du Conseil Général du Gard et de la Région Languedoc-Roussillon, pour répondre rapidement présents à la mise en œuvre de ce programme pour faire de nos quartiers des territoires attractifs.

Françoise DUMAS