René Sapet, un militant de l’humanisme

René Sapet vient de disparaître et c’est une personnalité de notre ville qui nous quitte.

Principal du collège Condorcet dans le quartier de Pissevin, où il avait aussi contribué à fonder l’association d’éducation populaire les Mille Couleurs, il avait présidé la FALEP du Gard et le Comité de Quartier Puech du Teil.

Je souhaite saluer la mémoire et l’action de ce militant de l’humanisme qui, toute sa vie de citoyen responsable, aura contribué à tisser des liens entre les Nîmois de toute condition.

J’adresse mes sincères condoléances à sa famille, ainsi qu’à ses proches et amis, pour qui il était un exemple d’engagement pour la fraternité.