Hommage à François CHARCELLAY

C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès de François CHARCELLAY, Chef de l’agence de Midi Libre de Nîmes. J’ai souvent eu à le côtoyer dans l’exercice de mon mandat parlementaire, et bien entendu, en tant que candidate à l’élection municipale. C’était un homme intelligent et attachant.

Par son travail, son écoute, sa passion de Nîmes et de son actualité, sa rigueur, son rapport aux autres, François CHARCELLAY a toujours fait honneur à son métier de journaliste et était, pour moi, un modèle d’exemplarité pour cette presse locale, si indispensable à nos territoires.

J’adresse à ses proches et ses amis, ainsi qu’à l’équipe de Midi Libre Nîmes, et à l’ensemble des personnels du journal régional, mes plus sincères condoléances.