Pour le maintien de la Cour d’appel de Nîmes

nimes

Le 5 février prochain, je conduirai la délégation gardoise qui sera reçue par le Directeur adjoint de Cabinet de Christiane TAUBIRA, Garde des Sceaux, au sujet du devenir de la Cour d’appel de Nîmes.

Je serai accompagnée de Damien ALARY, Président du Conseil général du Gard, Simon SUTOUR, Sénateur du Gard, Christophe CAVARD, Député du Gard et Jean-Paul FOURNIER, Sénateur-maire de Nîmes.

Cette délégation sera aussi composée des maîtres Françoise HEUILLON-SCHNITZER, bâtonnier de Nîmes, Jean-Claude MONCEAUX, bâtonnier désigné de Nîmes, et de Marie-Christelle GOUBET, bâtonnier d’Alès.

Après l’émoi et l’inquiétude suscités par le rapport de Didier MARSHALL sur les juridictions du XXIème siècle qui propose notamment une régionalisation des cours d’appel, je souhaite rappeler que la juridiction nîmoise allie efficacité et rapidité auprès des justiciables, eu égard au panel complet de juridictions d’instance, d’appel et spécialisées présent à Nîmes.

Compte tenu du caractère exclusivement nîmois de ce dossier, j’ai souhaité opérer le rassemblement le plus large, afin de manifester les atouts de la Cour d’appel de Nîmes.