Françoise Dumas réagit à la mort de Clément Méric

FD photo-750pxAprès la tragédie dont a été victime Clément Méric, jeune militant anti-fasciste, Françoise Dumas, députée du Gard réagit :  « Avec la mort de Clément Méric, c’est un enfant de la République qui meurt assassiné par des enfants de la République, perdue, aveuglés par la haine et la bêtise. La pertinence du projet de refondation de l’Ecole qui vient d’être voté et qui proposera un enseignement de la morale laïque et républicaine se mesure à l’aune d’une telle tragédie. Il en va aujourd’hui de notre responsabilité à tous de faire cesser la violence politique, contraire à toute idée de démocratie et de République ».