Françoise Dumas dans le train de la relance économique et du développement de l’emploi

DUMAS ET CENTRE TGV GENERACCe jeudi après-midi, Françoise Dumas a partagé l’inauguration du centre opérationnel du contournement LGV (Ligne à Grande vitesse) établi par la société Oc Via Construction sur un terrain de 80 hectares situé sur les communes de Nîmes et Générac. Cette base de 3 000 mètres-carrés de bureaux, coeur battant du chantier de construction de la ligne ferroviaire à grande vitesse qui reliera, d’ici la fin 2017, Nîmes à Montpellier, emploie quotidiennement quelque 300 salariés.

Au fur et à mesure de la montée en charge du chantier, elle s’enrichira de bases spécialisées en logistique, terrassement, génie civil, ouvrages d’art, équipements ferroviaires et, enfin, maintenance. On attend de ces travaux colossaux (2 milliards d’euros) la création de quelque 2 000 emplois directs, autant d’indirects. Un ballon d’oxygène pour le Gard, d’autant que 300 M€ de travaux ont été réservés pour les entreprises locales et 7% des heures travaillées pour des personnes issues de l’insertion et recrutées localement. A cette occasion, Françoise Dumas mobilisée sur le front de l’emploi et du développement économique, a rencontré les principaux partenaires financiers de ce chantier sous maîtrise d’ouvrage de Réseau Ferré de France : Damien Alary pour le conseil général du Gard; Christian Bourquin pour le conseil régional Languedoc-Roussillon; Jean-Paul Fournier, président de Nîmes Métropole et Christian Moralés, représentant le président Jean-Pierre Moure de la communauté d’agglomération de Montpellier.

Lire l’article d’Objectif Gard>>