L’hommage de françoise Dumas aux acteurs de sa victoire

Cette petite manifestation est à l’image de ce que je souhaite poursuivre : partager des moments de convivialité et nous rassembler, au-delà des chapelles et courants pour relayer la politique gouvernementale, soutenir et accompagner François Hollande dans la mise en oeuvre de son programme ». C’est en ces termes que Françoise Dumas, députée PS de la première circonscription du Gard, s’est adressée aux quelque 200 militant(e)s réunis récemment sur la terrasse de la brasserie Pantel, avenue Jean-Jaurès à Nîmes, pour, d’une part réaffirmer « leur solidarité et leur reconnaissance » envers la parlementaire qui a battu Yvan Lachaud (Nouveau centre), d’autre part témoigner de « leur disponibilité et de leur engagement à se mobiliser » pour d’autres échéances.

 » Nous sommes invincibles lorsque nous sommes rassemblés et nous avons toutes nos chances pour les élections à venir », a commenté Françoise Dumas à l’adresse des « acteurs de sa victoire ». Avec, pêle-mêle, présents à ses côtés, Damien Alary, président du conseil général et vice-président du conseil régional ; Sylvette Fayet (Front de gauche);  Jean-Paul Boré (PCF); Alain Fabre-Pujol (Europe Ecologie/Les Verts);  Bernard Casaurang (PS), son directeur de campagne Stéphane Tortajada, Nicolas Cadène, Alain Taissère…. sans omettre son suppléant, Juan-Antoine Martinez, maire de Bellegarde et conseiller général du canton de Beaucaire. A la faveur de ce cette sympathique « réunion de famille », Françoise Dumas  qui siège à la commission des Affaires culturelles de l’Assemblée nationale, en charge des emplois d’avenir, a annoncé l’ouverture de sa permanence parlementaire au n°7  de l’avenue Jean-Jaurès (au-dessus de l’agence immobilière de Corine Ponce-Casanova) et présenté trois de ses collaborateurs permanents : Marie-Laure Guerrier, ex-journaliste, jusqu’alors attachée parlementaire de William Dumas; Olivier Lange, qui dirigeait jusqu’à présent les instituts français du Liban-Sud; ainsi que Valérie Bassoul, une amie de longue date de Françoise Dumas qui s’est vue confier l’accueil et le secrétariat parlementaire. A noter également, le recrutement à Paris d’un étudiant de Sciences Politiques, Lou Bachelier.

« Je souhaite que cette permanence soit un lieu de rencontre, d’écoute et de convivialité. Elle doit devenir la maison de tous », a commenté la parlementaire, qui se dotera dans les tous prochains jours d’un blog où elle rendra régulièrement compte de son activité : aux quatre coins de sa circonscription, mais aussi à l’Assemblée nationale où, en plus de la mise en oeuvre des emplois d’avenir, Françoise Dumas s’est d’ores et déjà mobilisée sur des thématiques qui lui tiennent à coeur : les zones de sécurité prioritaires, le mariage pour tous, ainsi que les droits des femmes.

Source : Objectif Gard